Leffe Royale Ella - les houblonnières de Tasmanie dans votre verre

Leffe Royale Ella - les houblonnières de Tasmanie dans votre verre

Michael Dresel, maître-brasseur Leffe rencontre Tim Lord, cultivateur de houblon pour déguster les fruits de leur travail.

Mardi 16 mai 2017 — A la fin du mois de mars, Michael Dresel, notre maitre-brasseur Leffe, s’envole pour la Tasmanie, l’Etat australien au sud de l’île continent pour y rencontrer Tim Lord de l’entreprise « Hop Products Australia » (HPA) et lui faire gouter sa dernière réalisation : la Leffe Royale Ella. Cette dernière création au goût houblonné de la gamme de produits Leffe Royale a vu le jour après plus de deux années de recherche. Un récit plein de découvertes, de recherches et de dégustations. 

L’Australie est célèbre pour ses kangourous, le monolithe d’Uluru ou encore le joueur de tennis Lleyton Hewitt. On ignore pourtant que le pays est passé maître dans la culture du houblon depuis la fin des années 1800. L’entreprise « Hop Product Australia » (HPA), une branche de « Barth-Haas Group », cultive depuis plus de 150 ans du houblon sur le continent australien. Leurs exploitations houblonnières de Bushy Park et de Rosrevor comptent parmi les plus anciennes exploitations toujours en opération au monde. Aujourd’hui, plus de 90% de la production du houblon australien est assurée par l’entreprise HPA.

Tim Lord, cultivateur de houblon chez Hop Products Australia (HPA)

« Depuis 1950, nous essayons chez HPA de cultiver des variétés de houblon par croisement entre des plants mâles et femelles. A cet égard, nous disposons d’un « breeding garden » dans l’Etat de Victoria où nous ensemençons le résultat de 3000 croisements contrôlés. Chaque graine est ensuite suivie, notamment par la mesure de certaines caractéristiques permettant de voir si celle-ci est bonne à être cultivée ou si elle est suffisamment intéressante d’un point de vue gustatif pour être présentée aux brasseurs. Ce processus peut durer 10 ans. Pour le houblon Ella, nous avons ensemencé la première graine en 2001 mais n’avons commencé la commercialisation qu’on 2013. Cela signifie que nous avons passé en revue plus de 30.000 croisements, parmi lesquels une seule variété a été jugée bonne à la commercialisation : le houblon Ella. Comme on peut le voir, la processus de brassage d’une bière artisanale commence déjà chez nous. »

“Nous disposons aujourd’hui de plus de 255 hectares dédié à la culture du houblon dans la vallée de la Derwent ainsi que 10 variétés de houblon. Tous ces atouts nous permettent de mettre la Tasmanie sur la carte des nations du houblon et d'être reconnu pour notre savoir-faire au même titre que l’élevage des moutons et la culture du pavot. Nos variétés de houblon sont méconnues en Europe, c’est pourquoi nous espérons éveiller la curiosité du Vieux continent grâce à la Leffe Royale Ella. »

Michael Dresel, maître brasseur Leffe chez AB InBev

« Le rôle de cultivateur ne peut en aucun cas être sous-estimé pour une bière exigeant un houblon de qualité, comme la Leffe. D’autres facteurs tels que la saison et la période de récolte influencent également le goût du houblon et par conséquent celui de la bière. Cette différence se fait véritablement sentir dans le verre. C’est pourquoi, le cultivateur est là pour donner une qualité uniforme à la bière.» 

« Grâce à l’air pur et l’excellent climat de l’Etat de Tasmanie – des hivers rudes, des printemps humides mais secs et des étés chauds – l’absence d’infections parasitaires représente un avantage considérable. Les cultivateurs ne doivent ainsi pas pulvériser leur houblon de substances chimiques et nous pouvons en tant que brasseurs jouir du houblon le plus pur qui existe. Ce point revêt une importance capitale étant donné que nous employons la technique dite du « Dry Hopping ». A la fin du processus de brassage le houblon aromatique est ajouté, à la suite de quoi la bière absorbe la saveur du houblon. Juste avant la mise en bouteille, nous retirons ces sacs contenant le houblon de la bière afin d’obtenir une bière claire, de caractère et de haute qualité. » 

« La variété Ella est un houblon particulier aux arômes complexes. Le houblon en tant que tel possède déjà un arôme floral et épicé avec une touche de fruits tropicaux. Vous pourrez ainsi déceler des pointes de cassis, de groseilles noires et de fruits de la passion. Un léger arôme épicé qui inspire une terre humide, du thé noir et une saveur boisée. Vous détecterez enfin en arrière-goût des accents floraux qui vous ferons penser à du palissandre, des agrumes ainsi que des épices vertes et résineuses. »

La Leffe Royale Ella est une variante saisonnière de la gamme Leffe Royale et n’est que temporairement (jusqu’à épuisement des stocks) disponible dans le commerce et dans l’horeca. 

 

Hop farmer Tim Lord (l) and Leffe brewmaster Michael Dresel (r) raise the glass on Leffe Royale Ella
Tim Lord, hop farmer Hop Products Australia
Michael Dresel, Leffe brewmaster
Leffe Royale Ella with Ella hops coming home in Bushy Park
Tasmania is known for its great nature. On the picture Freycinet National Park